Premier jour à Montréal

Ma cabane au Canada (2007 à 2010)

Premier jour à Montréal

Vendredi 2 mars, on se réveille pour la première fois à Montréal. On a passé une nuit idéale, entre des draps en pilou, une sorte de polaire qui tient super chaud ! Le décalage horaire, nous, on savait pas… On s’est levés à 10h après une nuit de 12 h ! Bon, petit réveil vers les 5 h du mat’, ça fait bizarre de dormir jusqu’à 16h heure française !

On commence la journée par un petit-déjeuner à base de thé, café et biscuits Fudge-O, vous savez, comme dans la série 7 à la maison !! Catherine est morte de rire quand on lui raconte ça, promis on trouvera quelque chose de plus équilibré pour les prochaines fois !

Le réveil fut donc doux, mais sous une neige battante ! Une tempête blanche pour notre premier jour, qu’est-ce que vous dîtes de ça ? Donc on part courageux dans la ville, à la recherche d’équipement essentiel : bonnet, gants et chaussettes chaudes. Puis on se lance : projet de gagner le centre-ville en bus. La ville est sous la neige, je le rappelle, et le bus se fait attendre… On gèle sur place ! Le chauffeur est gentil, et nous laisse entrer sans ticket (il faut la monnaie exacte pour payer). Arrivés rue Sainte-Catherine, on continue à marcher un peu, et puis je n’en peux plus : trop froid, trop de neige, trop fatiguée, on s’arrête dans le premier resto trouvé, juste avant le Vieux-Montréal, et là j’en pleure tellement il fait froid ! Mais un bon burger boeuf à la moutarde nous redonne du courage, et on repart.

Il faut avouer qu’on y a été mollo l’après-midi, nous réfugiant dans les galeries comerciales souterraines. C’est sympa, et les magasins sont les mêmes qu’en France. Les boutiques de vêtements sont habituelles : on y retrouve les mêmes marques qu’aux Galeries Lafayette !

Finalement, on prend le métro et on rentre, pour préparer le repas du soir avec Catherine, notre colocataire. Elle a invité son frère et ses voisins, et on termine la soirée à discuter politique française et québecoise autour d’un bon couscous. Il est une heure du matin, et on va se coucher, inutile de dire que le sommeil est venu tout seul !

Publié le 03/03/2007